Sacra, Parfums d'Isenne et d'Ailleurs

Sacra, Parfums d’Isenne et d’Ailleurs – vol I (Léa Silhol)

Sacra, Parfums d'Isenne et d'Ailleurs
Sacra I – Léa Silhol — couverture originale de Dorian Machecourt

Sacra, Parfums d’Isenne et d’Ailleurs
opus I — Aucun Cœur Inhumain —

Ex-stasis… L’extase… l’ivresse, le ravissement, l’intoxication d’un instant ou d’une ère…
Encapsulée dans le rituel, la forme, et les parfums du monde…
Dans les sens… dans l’encens…

Au travers d’une boîte de palissandre que les écrivains se transmettent secrètement depuis des siècles ~ des calligraphies du roi des Djinn, même sur un parchemin frauduleux, et de la dialectique des céramistes Satsuma dans le salon de Klimt ~ des bouquets de fleurs blanches envoyées par un père à sa fille, et des visages du Green Man dans des bois interdits ~ des voiles des navires qui filent vers le port, enflées par les chants des passagers, et de la voix de tous ceux que — aimés jadis — nous pensions avoir perdus pour toujours.
D’un bout à l’autre des horizons et hors des cartes, sur le fil d’une errance rythmée du pas des voyageurs inlassables, et des esprits affamés de splendeur, les traces des mortels et immortels se doublent, se croisent, se frôlent…
Au centre du compas, la cité légendaire d’Isenne, carrefour hybride entre l’Orient et l’Occident, hantée de fantômes, de rumeurs, de contes et de codes ; dépliant ses mystères autour du Labyrinthe des verriers. Marché gobelin où l’art et la démesure s’échangent, s’offrent, s’achètent et se perdent, entre les ombres vibrantes d’Irshem et les esquisses de Venise…

Léa Silhol, architecte des univers croisés de Vertigen, Frontier et Isenne, scalde des astérismes et des carrefours, déclare solennellement que Sacra constitue, plus encore que les prismatiques Avant l’Hiver et Fo/véa, la rose des vents de sa Trame, et que le lecteur ne s’aventurera dans le dédale de Manta qu’à ses risques et périls.

— Première séquence, en six nouvelles et deux novellas —

 

SOMMAIRE :

– “A travers la fumée” (novelette / inédite)
– “Lithophanie” (nouvelle / précédemment parue dans le magazine Khimaira)
– “Là où changent les formes” (nouvelle / précédemment parue in Emblèmes Rêves – l’Oxymore) 
– “Le rêve en la cité” (nouvelle / précédemment parue in Elric et la porte des mondes – Fleuve Noir)
– ”Gold, Chant du filigrane de la fracture, sur la vague d’un Kintsugi” (novella / inédite)
– “Trois fois” (novelette / précédemment parue in Fictions / les moutons électriques)
– “Under the Ivy” (nouvelle / inédite)
– “Magnificat” (novella / inédite)

 

300 pages.
édition brochée
ISBN 9791094902035
# Sacra, Parfums d’Isenne et d’Ailleurs (1)
Couverture et illustrations intérieures originales de Dorian Machecourt.
23 février 2016 – Nitchevo Factory éd.

 

extra-links :
L’Atelier de Sacra (I & II) c/o Facebook

1 commentaire sur "Sacra, Parfums d’Isenne et d’Ailleurs – vol I (Léa Silhol)"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *